Pascal Lablanche - Au service de la communauté ESSEC

Pascal Lablanche, "Au service de la communauté ESSEC"

NdlR : Pascal anime le club professionnel : Média et Communication

S’engager pour notre communauté ESSEC après ses études ressemble à un prolongement naturel et légitime de cette relation née sur les bancs de l’école, comme l’envie de continuer de porter ces valeurs communes au-delà de l’environnement institutionnel.

Et s’il existe une kyrielle d’engagement possible, celui qui s’inscrit au travers des clubs professionnels prend une dimension un peu particulière — aussi singulière que complémentaire, aussi individuelle que collective, dans une alchimie où les valeurs traditionnelles de notre institution se conjuguent pour l’intérêt du plus grand nombre dans une interface de travail, d’échange, d’écoute, de respect et aussi de plaisir.

 

S’engager dans un club professionnel demeure pour autant un choix personnel, fruit d’un bénévolat assumé,  le choix de participer à un projet qui correspond à ses convictions, l’envie de se mobiliser pour atteindre un objectif à l’intérêt collectif d’évidence mais aussi, ne le nions pas, parfois pour soi-même.

Mais plus encore aujourd’hui qu’hier, s’engager revêt une dimension de futur, de ce qui est pour chacun l’idée de son amélioration dans un domaine donné, de son devenir dans un univers assurément ductile et parfois même inquiétant.

 Pour autant, si l’engagement est un acte réfléchi et responsable, il devient décevant dès lors que l’on en attend un retour formel. Et ce n’est pas parce que le résultat de son implication n’est pas toujours palpable, parce qu’il ne découle pas sur la médaille du mérite, qu’il ne faut pas le faire. Car l’effort personnel, l’effort éclairé fait une réelle différence dans l’édifice construit. Fruit d’une conscientisation, et non d’une forme de prédéterminisme, l’engagement n’est pas un fardeau, il se construit au gré des instants dans un environnement où l’institution devient le garant de sa pérennité et de son élargissement ; il est au contraire la possibilité de se libérer des idées préconçues, le plaisir d’un instant passé au service de notre communauté.

 Dès lors, s’engager revient à donner de soi même, un sens à l’avenir en toute connaissance de cause, l'expression même de notre liberté, étant entendu que rien n’est jamais figé…

 

 

Comments